FR Chevron controlling the langswitcher opening
Plafond aux moulures dorées de l'Auberge des Dauphins.

Bientôt, un nouveau restaurant…

Situé au rez-de-chaussée de l'édifice, le salon doré au décor spectaculaire a bénéficié d'une restauration complète. En 2022, il retrouvera sa fonction de restaurant pour une pause gourmande.

Inaugurée en 1930, l’auberge des Dauphins abritait une salle de restaurant entièrement décorée qui a fait l’objet d’une restauration exemplaire dans le cadre de l’aménagement de l’auberge en maison de site. Dès l’ouverture de la maison de site, le salon retrouvera ses fonctions de restauration

Hier, un restaurant étoilé

Située au rez-de-chaussée de l’édifice, la salle principale de l’auberge était dédié à un restaurant gastronomique (trois fourchette et deux macarons au guide Michelin) présent le décor le plus spectaculaire Elle se compose de quatre petits salons délimités par des balustres et des piliers d’angle et un espace plus grand où était installé un piano pour les concerts. De grandes fenêtres ouvrent sur le parc et trois grands miroirs reflètent les vues sur le paysage. L’ensemble de la salle est recouverte de décors classiques réalisés en staff blanc et doré.

Une restauration minutieuse

Progressivement, au fil des décennies, le salon doré se dégrade. Les infiltrations endommagent les décors en staff, lustres et appliques disparaissent… Lorsque le Département fait l’acquisition de la forêt de Saoû, il met hors d’eau et hors d’air l’auberge pour la préserver en attendant une future restauration. Celle-ci intervient en 2020-2021 dans le cadre du chantier de la transformation de l’auberge des Dauphins en maison de site. La restauration a été confiée à Marc Lavarenne, stucateur spécialisé dans la restauration de décors anciens. Un travail minutieux qui s’est déroulé en plusieurs étapes : refixage des caissons, nettoyage des décors, comblement des lacunes mise en peinture).